★ « Panini » au chèvre et figues ★

Que c’est agréable ce soleil et cette douceur ! Que dis-je, cette chaleur revenue ! Cela me donne comme des envies de retourner en vacances, de tremper les pieds dans l’eau et de me laisser bercer par le doux son des vagues…

Oups !! malheureusement, il n’en sera rien de tout cela et pour me consoler, c’est à l’ombre d’un figuier que je prendrai mon déjeuner et que je dégusterai ce « panini » quelque peu revisité mais ô combien frais et léger car au chèvre frais et à la figue.

Image hébergée par servimg.com

[Read more…]

★ Salade au pourpier, mizuna, chèvre et olives ★

Cette douceur et ce soleil au dehors nous donnent comme des envies de légèreté et de fraîcheur et c’est avec cette salade printanière au pourpier, mizuna, chèvre et olives que je les ai trouvées au déjeuner !

J’imagine votre tête à la lecture du mot « mizuna » mais soyez sans crainte, rien de farfelu derrière ce petit nom si ce n’est une jeune pousse de salade d’origine asiatique, parfois plus connue sous le nom de moutarde japonaise. A y regarder de plus près elle ressemble étrangement à de la roquette, aussi bien visuellement que gustativement, mais avec une saveur plus douce bien que légèrement poivrée.

Vous pouvez donc y succomber dès que vous en trouverez ou n’hésitez pas à en semer au jardin.

Image hébergée par servimg.com

[Read more…]

★ « Croque » au chèvre et pesto d’ail des ours ★

Bel et bien là ! Et j’espère qu’il s’installe pour de bon, car, à en croire les prévisions, il semblerait qu’il reparte dès la semaine prochaine ! On savoure donc l’arrivée du printemps et on en profite pleinement car ici dans le sud-ouest, même si l’hiver ne fut pas aussi rude et glacial qu’ailleurs, il fait beau, bon et doux…

Aujourd’hui place alors à une petite pause déjeuner pleine de fraîcheur et de légèreté avec un croque printanier au chèvre et pesto d’ail des ours, cette petite plante aux multiples vertus et qui pousse essentiellement dans les sous-bois en cette période de l’année.

Certains d’entre vous la connaisse peut-être sous le nom d’ail sauvage et si, par chance, vous tombez sur ce délicieux trésor lors de vos balades en forêt, profitez-en. Sa saison est très courte et sa récolte cesse avec l’apparition des premières fleurs qui feraient perdre aux feuilles leur délicieuse saveur.

Et, à moins que vous ne soyez contraint de laisser place à un ours, qui l’apprécie tout autant (selon la petite histoire ce serait la première chose qu’il mange lorsqu’il sort de son hibernation) vous aurez vraiment tort de vous en priver. Riche en vitamine C, l’ail des ours a des propriétés dépurative (parfait pour une petite cure détox après l’hiver) rubéfiante, hypotenseur, antiseptique et anthelminthique… Attention toutefois à ne pas le confondre avec du jeune muguet dont les feuilles sont similaires mais très toxiques (pour ne pas se tromper, froisser les feuilles, celles de l’ail des ours dégagent une délicieuse odeur aillée.)

Image hébergée par servimg.com

[Read more…]