★ Brioche aux deux chocolats et fève de tonka ★

Savourons le plaisir de se lever tard aujourd’hui et dégustons tranquillement, avant de s’en aller à la « chasse », une bonne part bien moelleuse et réconfortante de brioche aux 2 chocolats et fève de Tonka.

Image hébergée par servimg.com

 Image hébergée par servimg.com (adaptation de la  brioche Russe de Martine)

Dans un grand saladier ou le bol de votre robot, verser la farine, y faire un puits au centre, émietter la levure puis mélanger.

Ajouter ensuite le sucre, la fève de Tonka râpée, l’extrait de vanille, les oeufs légèrement battus puis le lait. Mélanger puis pétrir le tout jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.

Couper le beurre en morceaux puis l’ajouter en 3 fois. Bien attendre que les morceaux soient bien incorporés avant d’y ajouter les suivants.

Pétrir ensuite jusqu’à ce que la pâte ne colle plus aux doigts (cela peut prendre 10 à 15 min voire plus si c’est à la main).

Mettre ensuite en boule, couvrir le saladier d’un torchon propre et sec puis laisser lever pendant 3h dans un endroit à l’abri des courants d’airs.

Pendant ce temps, concasser les chocolats en morceaux puis réserver.

Reprendre la pâte, la dégazer avec le poing puis sur un plan de travail fariné, l’étaler en un grand rectangle.

Le rouleau à pâtisserie n’est pas nécessaire car la pâte est suffisamment élastique pour être étaler avec les mains.

Saupoudrer le rectangle obtenu avec le sucre complet puis parsemer avec les morceaux de chocolat blanc et noir. Rouler la pâte sur elle même, ramener les 2 extrémités puis les torsader entre eux afin d’en faire une tresse.

Mettre dans un moule légèrement beurré ou chemisé de papier cuisson et laisser à nouveau gonfler pendant 1h30 à 2h dans un endroit à l’abri des courants d’airs (idéalement dans le four).

Image hébergée par servimg.com

Dans un petit ramequin, délayer le sucre complet avec le lait de soja puis en badigeonner la brioche.

Enfourner dans un four non préchauffé pour 25 min de cuisson à 185° (Th 6).

Sortir la brioche du four, attendre 5 min avant de la démouler délicatement puis la laisser refroidir complètement avant de déguster.

Note gourmande : Le fait d’enfourner à froid va permettre à la brioche de continuer à gonfler pendant la montée en température du four et éviter qu’elle ne soit saisie par un choc thermique trop violent. Sa texture n’en sera alors que plus moelleuse et sa mie filante.

Si vous n’avez pas de lait de soja, le lait de vache conviendra parfaitement, toutefois, le sucre complet est indéniablement ce qu’il y a de mieux pour une dorure parfaite équivalente à celle à l’oeuf. 

Je vous souhaite de très Joyeuses Pâques.

Merci pour votre fidélité.

Bizzz gourmandes et @ bientôt.

Image hébergée par servimg.com