★ Pizza au « pain perdu » ★

Pour les enfants, mais aussi les grand gourmands, quoi de mieux, demain mercredi, que de leur proposer pour le déjeuner, ou le dîner, ce qui leur ferait super plaisir (mais cela n’engage que moi et les miens) telle une bonne pizza maison, à la sauce tomate mijotée aux herbes fraîches, et pour une fois sur une pâte un peu spéciale !

« Spéciale » ne serait peut-être pas finalement le mot qui conviendrait le mieux mais « originale », j’en conviens, c’est certain.

Mais de quoi est-elle faite alors cette pâte ?

Et bien, d’abord, tout a commencé (j’espère que vous avez un peu de temps devant vous) par la lecture du tout nouveau livre de Marie Chioca, «  Céréales originales et savoureuses légumineuses » paru il y a peu aux Editions Sud-Ouest. Un ouvrage dans lequel Marie nous parle, avec la poésie qu’on lui connaît, de toutes ces fabuleuses céréales et légumineuses aussi diverses et variées et que l’on connaît, malheureusement si peu.

Tout comme sur son blog, elle nous régale avec ses recettes originales et ses photos absolument délicieuses, qui nous invitent illico-presto à filer en cuisine.

C’est exactement ce que j’ai fait, vous vous en doutez bien, et la recette que je vous propose alors aujourd’hui est au final un « mixte » de 2 recettes extraites de son livre.

Pourquoi un mixte, parce qu’au départ j’étais partie pour faire le délicieux pudding salé de bon pain pas perdu de la page 42. Comme je n’ai pas de bonne sauce tomate toute prête dans mes placards (préférant les sauces maison à celles du commerce) pour faire tremper mon pain rassis comme le recommande la recette, je décide alors de le faire tremper seul d’abord avec de l’eau et m’atteler à la confection d’une sauce tomate maison.

Mais, c’est en allant chercher les herbes fraîches au jardin, que m’est venue à l’esprit l’image de la « pizza » de millet de la page 46 délicieusement appétissante avec ses herbes fraîches sur le dessus.

Ni une ni deux, de retour en cuisine et pendant que mijote tout doucement ma sauce tomate, je décide de transformer ce pain rassis en une pâte à pizza tel le millet dans la recette de Marie.

Trêve de bavardage, je vous laisse donc découvrir à présent le déroulement de la recette de cette pizza à la pâte à « vrai pain » pour le coup et qui rencontra auprès de la toute la maisonnée un tel succès qu’elle sera sans nul doute très vite renouvelée.

Image hébergée par servimg.com


Image hébergée par servimg.com

Hacher grossièrement le pain rassis en petits morceaux. Mettre le tout dans un saladier, verser l’eau, mélanger et laisser tremper jusqu’à ce que le pain soit ramolli ou se défasse facilement à la main.

Pendant ce temps, émincer l’oignon puis, dans une casserole, le faire revenir quelques minutes avec l’huile d’olive.

Peler et hacher les gousses d’ail puis les ajouter à l’oignon.

Ajouter les herbes fraîches, bien mélanger et verser les tomates concassées.

Saler et poivrer légèrement puis laisser mijoter 30 minutes environ sur petit feu. Mélanger régulièrement.

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Mettre le pain ramolli dans le bol d’un robot mixeur avec les 4 cuillères d’huile d’olive puis mixer jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte qui se tienne mais attention à ne pas en faire de la bouillie.

Verser dans un plat huilé et allant au four puis répartir le pain uniformément. Retirer éventuellement les gros morceaux.

Image hébergée par servimg.com

Enfourner pour une cuisson à blanc pendant 20 minutes.

Retirer du four, napper de sauce tomate, parsemer de mozzarella effilochée, ajouter les olives et quelques feuilles d’origan puis enfourner pendant 10 à 15 minutes.

Servir chaud avec un filet d’huile d’olive (pimentée pour les courageux) et accompagnée d’une petite salade de saison.

Image hébergée par servimg.com Je vous souhaite une délicieuse journée et vous remercie de votre fidélité.

Bises gourmandes et à bientôt.

Image hébergée par servimg.com