Nectarines de vigne rôties et crumble amande-avoine

Juteuses et parfumées… en plus d’être colorées à souhait, telles sont mes petites trouvailles ramenées du marché ! Les pêches de vigne, ça je connaissais, mais les nectarines, jamais je n’en avais entendu parlé ! Et vous, les « nectavignes »® vous connaissez  ?

Image hébergée par servimg.com

Moi, c’est chez mon petit producteur de pommes et de kiwis, que je les ai trouvées. La saison étant courte, très courte même, environ 3 semaines m’a-t-il dit, je n’ai donc pas hésité un seul instant en les voyant. Et, c’est les bras chargés de pêches et de nectarines de vigne, que je suis rentrée à la maison…

Je ne vous apprendrais rien en vous disant qu’elles sont juste fabuleuses et qu’aussi bien crues que cuites elles sont délicieuses, comme dans ce petit dessert où les nectarines juste rôties sont surmontées d’un léger crumble d’avoine et d’amandes. (Cette recette est une adaptation des Pêches roussanes rôties au crumble amande-citron, recette extraite de mon ouvrage Manger bio et local dans le Sud-Ouest paru au printemps dernier aux Editions Sud-Ouest.)

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

Rincer et essuyer soigneusement les nectarines, les couper en deux, les dénoyauter, puis les disposer, face bombée vers le haut, dans un plat à gratin.

Mélanger le sirop d’agave avec le rhum et la vanille, verser sur les nectarines puis enfourner pour 15 minutes de cuisson.

Image hébergée par servimg.com

Pendant ce temps, dans un saladier, mélanger la farine avec les flocons d’avoine, la poudre d’amande et le sucre. Ajouter ensuite le beurre puis, du bout des doigts, mélanger jusqu’à obtenir une préparation sableuse. Réserver.

Image hébergée par servimg.com

Retirer les pêches du four, les retourner, parsemer chaque morceau de la poudre à crumble et remettre au four pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit bien doré et croustillant.

Au sortir du four, laisser reposer les pêches dans le plat de cuisson durant 5 minutes, puis les servir sans attendre.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Comme il m’en restait, des nectarines pas du dessert, le lendemain matin c’est dans un smoothie que l’une d’entre elles a atterrie…

Juste mixée avec un peu de tofu soyeux (100-150g), du lait d’avoine (15-20cl) et une lichette de miel (1 cuil. à café), c’était juste un régal !!

Image hébergée par servimg.com

Alors si demain matin en allant au marché, vous avez la chance de tomber nez à nez avec ces nectavignes®, ne vous privez surtout pas. Et, si toutefois vous n’en voyez pas, ne soyez pas triste et rabattez vous sur des pêches jaunes ou blanches tout aussi parfumées. Mais, dépêchez vous, la saison touche plus qu’à sa fin…

Je vous souhaite une belle et délicieuse fin de semaine et vous remercie pour votre fidélité.

Bises gourmandes et à bientôt.

Image hébergée par servimg.com