★ Muffins anglais à l’épeautre complet ★

Se réconforter, ne pas se laisser abattre et aller de l’avant en se préparant de délicieux muffins anglais à l’épeautre complet. Et, de vous à moi, rien de tel que ces « petites bouchées » légèrement briochées pour démarrer la journée du bon pied !

Depuis que nous sommes revenus de Londres, il n’est pas une semaine sans que les enfants m’en réclament. Qu’on les apprécie juste toastés avec une noisette de bon beurre salé ou avec une lichette de lemon curd ramené en douce dans les valises de maman, pour nous, le plaisir est toujours assuré !

Image hébergée par servimg.com

Bien que cette recette de muffins anglais aie été quelque peu modifiée avec mes ingrédients préférés, le mérite ne m’en revient pas, puisque c’est sur le net que je l’ai trouvée. Toutefois, ayant griffoné plusieurs sur un petit bout de papier pour les tester, je suis malheureusement incapable aujourd’hui de vous dire d’où vient celle validée par toute la maisonée. Alors si vous la reconnaisez et qu’elle est de vous, ne pas hésiter à me le préciser !

Image hébergée par servimg.com

Dans un petit ramequin, émietter la levure puis la délayer avec l’eau et 1 cuillère à soupe de farine prélevée sur la quantité initiale. Laisser reposer une dizaine de minutes environ le temps de l’activer.

Pendant ce temps, dans un grand saladier ou le bol de votre robot ménager, mélanger la farine avec le sucre (et une pincée de sel si vous utilisez du beurre doux).

Dans une casserole à feu doux, faire ensuite chauffer le lait avec le beurre jusqu’à ce que ce dernier soit totalement fondu puis laisser tiédir hors du feu.

Faire un puits au milieu de la farine, y verser la levure activée, elle doit avoir commencé à buller ou mousser, et mélanger. Ajouter ensuite le mélange lait-beurre fondu, bien amalgamer le tout jusqu’à obtenir une préparation homogène puis pétrir longuement (environ 10 minutes avec le robot et un peu plus à la main) jusqu’à ce que la pâte se détache des parois du bol.

Attention toutefois, la pâte avec la farine complète aura tendance à être toujours collante sur les mains et légèrement coulante mais pas liquide.

Couvrir d’un torchon humide et laisser la pâte reposer pendant 2 heures à température ambiante à l’abri des courants d’air (ou dans votre four préalablement chauffé à 40°C puis éteint).

Image hébergée par servimg.com

Une fois la pâte reposée, elle doit avoir doublé de volume, la dégazer légèrement, pour cela lui donner un coup de poing, puis la renverser sur un plan de travail fariné.

Pétrir à nouveau pendant 2-3 minutes et ne pas hésiter à fariner vos mains pour éviter à la pâte de coller. Mettre en boule et la laisser reposer pendant environ 30 minutes à température ambiante sous un torchon sec cette fois-ci.

Image hébergée par servimg.com

L’étaler ensuite à la main ou à l’aide d’u rouleau à patisserie sur une épaisseur de 1 cm environ, puis avec un emporte-pièce ou d’un simple verre retourné découper des disques jusqu’à épuisement de la pâte.

Les disposer sur une plaque ou feuille de papier cuisson saupoudrée de farine ou de semoule de blé et laisser reposer à nouveau pendant 30 minutes.

Image hébergée par servimg.com

Préchauffer le four à 180°C (th 6) et chauffer une poêle sans y ajouter de matière grasse.

Faire cuire à feu doux les muffins 5 minutes sur chaque face et jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Les disposer ensuite dans un moule ou sur une plaque à patisserie et enfourner pour 5 minutes de cuisson.

Cette double cuisson permet ainsi aux muffins de bien cuire à coeur surtout lorsque l’on utilise une farine de type complète.A la sortie du four, les mettre à tiédir ou refroidir complètement sur une grille.

Ces muffins sont on ne peut plus délicieux dégustés le jour-même de leur confection. Mais bien conservés sous cloche ou dans une boite hermétique, ils sont tout aussi savoureux le lendemain voire le surlendemain légèrement réchauffés ou toastés. 

Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com

Je vous souhaite une belle fin de semaine et je vous remercie également pour votre soutien et vos encouragements suite à mon précédent billet.

Votre fidélité me touche profondément et je n’aurai jamais assez de mots pour vous remercier comme il se doit.

Je vous dis à très vite et j’en profite également pour souhaiter de bonnes vacances à ceux qui le seront dès aujourd’hui.

Image hébergée par servimg.com