★ Brousse au lait de chèvre ★

Du réconfort pour aujourd’hui ! Car vous serez d’accord avec moi sur le fait qu’on en a tous grand besoin en cette fin de printemps plus que déprimante !!

Dans ma campagne landaise, j’ai la chance d’avoir une adorable voisine, qui, de temps à autre, nous fait profiter du bon lait frais de ses chèvres. Et lorsqu’elle arrive avec son litre de lait fraîchement recueilli et encore chaud, j’ai déjà les papilles tout en émoi…

On pourrait le consommer ainsi tant il est doux et paradoxalement extrêmement crémeux, mais, à la maison point d’amateur de lait bu à même le verre ni même de bon lait chaud quand arrive le matin. Nous, on l’aime transformé en bon petit fromage frais ou demi-sec ou tout simplement en brousse comme aujourd’hui.

Un plaisir des plus simples bien agréable par ce temps maussade, gris et pluvieux et que je vous recommande tant la recette que je vous propose est d’une facilité enfantine. Elle ne nécessite ni matériel particulier, ni fromagère et si par chance vous avez près de chez vous un petit producteur ou tout simplement un bon crémier qui peut vous en procurer, vous aurez vraiment tort de vous en priver…

Image hébergée par servimg.com


Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Verser le lait dans une casserole et le faire bouillir 15 minutes (cette opération n’est obligatoire que si vous utiliser du lait cru).

Retirer du feu, écrémer si nécessaire puis laisser la température redescendre à 70°-80°C.

Ajouter alors le sel, bien mélanger puis verser le jus de citron et mélanger brièvement et délicatement, couvrir et laisser cailler pendant 1 heure. Si vous utilisez du vinaigre ou de la présure, la prise sera plus rapide voire immédiate, le petit lait se séparant alors instantanément. Dans ce cas, ne laisser cailler que pendant 30 minutes.

Dans un saladier, disposer une grande passoire et chemiser cette dernière d’un grand morceau d’étamine ou d’un torchon propre et sec (moi, j’utilise des langes en coton pour bébé). Verser délicatement le lait caillé et le laisser s’égoutter à température ambiante pendant 1 heure. Récupérer le petit lait rendu, vous pourrez le conserver pendant 3 jours au frais et l’utiliser en remplacement de l’eau ou du lait dans vos pains ou pâtes à gâteaux (brioches, muffins, crêpes… c’est vraiment délicieux).

Couvrir et laisser égoutter à nouveau pendant au moins 8 heures au réfrigérateur.

Le lendemain, démouler délicatement la brousse.

Image hébergée par servimg.com

A consommer bien frais soit en version salée avec de la fleur de sel, un peu d’ail frais écrasé et des herbes fraîches ou bien en version sucrée avec un filet de miel, de sirop d’agave ou d’érable ou comme moi de sève de Kitul (sucrant végétal et naturel légèrement caramélisé venant du Sri Lanka et à IG bas, petit clin d’oeil à mon amie Marie Chioca) et quelques amandes.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Je vous laisse en compagnie d’Iris et Pâquerette, et vous souhaite une belle et douce journée.

Merci aussi pour votre délicieuse fidélité.

Bises gourmandes et à bientôt.

Image hébergée par servimg.com