★ « Donuts » noisettes-chocolat ★

Tous dodus et bien joufflus, tels sont les donuts (ou beignets) que je viens vous offrir aujourd’hui à l’occasion de mardi-gras.

Tout comme les années précédentes,  j’ai privilégié la cuisson au four plutôt que le traditionnel bain d’huile. Et, croyez-moi, bien que très sains, ils n’en sont pas moins gourmands et savoureux, surtout avec leur parfum de noisettes et leur coque en chocolat…

Image hébergée par servimg.com

Qui plus est, et à bien y regarder, je ne vous en offre pas une, mais trois versions toutes aussi alléchantes et décadentes.

Trois beignets différents pour une seule et même préparation, voilà qui vous laisse le choix de contenter tout votre petit monde. Et, si toutefois, vous, ou un membre de votre entourage, êtes intolérant ou allergique à la noisette, osez une version amandes de cette recette.

**

 pour 6 gros beignets

220 g de farine T 80

40 g de sucre de canne (idéalement complet)

40 g de beurre en morceaux

100 g de « lait » de noisette tiède (sinon de vache ou autre boisson végétale)

10 g de levure fraiche de boulanger (ou 5 g de levure sèche)

3 c. à s. d’eau tiède

1 oeuf

**

Dans un grand saladier ou le bol de votre robot, verser le lait tiède puis y ajouter la levure grossièrement émiettée. A l’aide d’une cuillère en bois, bien mélanger jusqu’à dissolution complète de la levure puis laisser reposer 10 min environ.

Ajouter la farine, le sucre et l’oeuf et bien amalgamer le tout. Incorporer ensuite la purée de noisettes et l’huile puis pétrir 5 à 10 min jusqu’à formation d’une pâte souple et homogène. A ce stade, la pâte est encore un peu collante. Couvrir d’un linge propre et sec puis laisser la pâte reposer pendant environ 2h à température ambiante et à l’abri des courants d’air. Elle va doubler voire tripler de volume.

Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte sur une épaisseur d’1 à 2 cm environ. A l’aide d’un emporte-pièce, découper des disques de pâte de 8cm de diamètre (plus ou moins) puis, avec un autre de taille plus petite, découper un cercle de pâte au milieu des disques afin d’obtenir des anneaux. (Garder ces petites boules obtenues pour en faire des mini-beignets et avec les chutes de pâte restantes, former des boules, les abaisser au rouleau à pâtisserie sur une épaisseur d’1,5 à 2 cm, y déposer au centre une cuillère à café (ou plus) de pâte à tartiner aux noisettes et ramener les bords de façon à obtenir une petite boule bien soudée.) Déposer délicatement le tout sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, couvrir d’un linge propre et sec et laisser gonfler à nouveau pendant 1h à température ambiante.

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Dans un ramequin, délayer un peu de lait (de noisettes ou de vache) avec du sucre complet puis, à l’aide d’un pinceau, en badigeonner la surface des beignets.

Enfourner 10min ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Retirer du four, les laisser refroidir sur la plaque en les couvrant d’un torchon sec et propre (ils conserveront leur humidité et n’en seront que plus moelleux).

Une fois les beignets refroidis, faire fondre au bain marie 50 à 75g de chocolat noir pâtissier (à 64% de cacao environ pour un glaçage bien fondant)  puis y tremper le sommet de chaque beignet. Egoutter l’excédent de chocolat (vous pouvez les tremper ensuite dans des noisettes concassées) et laisser prendre quelques minutes avant de déguster.

Je vous souhaite une belle et douce journée et vous remercie pour votre fidélité.

Bises gourmandes et à bientôt.